J’adore cuisiner. A chaque fois que je me mets en cuisine, c’est toujours le même petit rituel : j’enfile mon tablier Picard (ouais, on sent tout de suite que je vais parler de grande cuisine), j’allume France Info (ou ma playlist Deezer si je cuisine hors de France, ce qui m’arrive souvent ces derniers temps) et je lance mon ordi/iPad/iPhone sur ma recette préférée.

Egg zombie #iseefaces © Léonor de Bailliencourt

Car si j’aime cuisiner, je ne suis pas une grande cuisinière, je suis plutôt une besogneuse : j’ai besoin de suivre une recette, à la lettre ou presque. Aucune fantaisie, aucune créativité ne sont mises à l’œuvre dans ces moments-là. C’est plutôt la quête de la sérénité bonace qui s’empare de moi à me laisser guider comme ça, par ceux qui savent.

Parce que cuisiner me rend heureuse et me détend, parce que c’est ma façon de dire à ceux que j’aime que je les aime, je me suis dit que j’allais partager mes recettes fétiches avec toi.

Celles testées des milliards de fois, celles qui font dire à ma fille « Maman, tu es une bonne cuisinière » (ahahahahah, si elle savait). Tu peux les tester les yeux fermés.

Va. Offre des recettes et du bonheur qui se mange à ceux qui te sont chers.

 

La salade Caesar au poulet grillé de Pascale Weeks

Recette de la salade Caesar au poulet grillé de Pascale Weeks

Bon, on ne présente plus Pascale Weeks, elle fut l’une des premières blogueuses culinaires connues en France.
Sa salade Caesar redonne de la noblesse à une recette violemment malmenée par la plupart des brasseries hexagonales… mayo dégueu, poulet tout mou, salade en dépression… Oublie tout ce que tu sais sur la salade Caesar et essaye celle de Pascale Weeks. Même mon Milanais préféré et particulièrement relou en matière de bouffe a été conquis après avoir pourtant lâché un très sec « non merci » quand j’ai annoncé ce plat.
Ah ! Achète du Ras El Hanout de la marque Albert Ménès, il est parfait, les autres sont bof (si tu te fournis en supermarché, quoi, sinon Roellinger ça ira, hein).
>> Salade Caesar au poulet grillé

Les blinis au yaourt de brebis de Cuisine Campagne

La recette des blinis de Cuisine Campagne

J’adore ce blog. J’adore l’approche de Linda, son amour de la nature, des bons produits, la beauté de ses photos.
Et j’adore encore plus sa recette de blinis… avec leur petit secret moelleux : le yaourt de brebis.
Ils sont faciles à faire, ils sont moelleux, leur léger goût de noisette te rendra fou et surtout, après cela, PLUS JAMAIS tu ne supporteras de soumettre ton palais aux blinis sous plastique des supermarchés.
>> Blinis au yaourt de brebis

 

Le Baulois (aka le dernier gâteau au chocolat de ta vie)

La recette du fondant baulois par Saveurs et Gourmandises

Des années (des années !!) à chercher la recette du gâteau au chocolat parfait, quelque part entre le moelleux et le fondant, indécent de sucre, de chocolat et de plaisir. Et puis, pof, il y a quelques mois, la rencontre avec le Baulois. Et depuis, me voilà la reine du gâteau au chocolat. Ici, à Paris, ou là-bas, à Milan. Partout, le Baulois donne du bonheur. Le secret : du beurre salé et du sucre roux, voire de la vergeoise. Par contre, je fais souvent l’impasse sur le caramel, j’aime l’idée d’avoir deux recettes en une. Et sinon, 150 g de sucre vs 200 g, c’est bien suffisant.
>> Fondant Baulois de Saveurs & Gourmandises

 

La (vraie) Carbonara (romaine) de Floriana

The Carbonara Club : la vraie recette de la Carbonara romaine par Mangiare Ridere

Avant d’être le plat préféré de mes enfants, cette recette est chère à mon cœur car elle m’a permis de rencontrer Floriana. Flonot sur les Internets. Un jour, j’ai lu ce texte nerveux, hilarant, riche d’informations, d’amour pour la culture culinaire italienne… et j’ai voulu rencontrer cette fille qui écrivait si bien, qui parvenait à incarner avec tellement de couleurs une simple recette de cuisine. J’ai naturellement rencontré Floriana. Le Carbonara Club est né (we were legion à vouloir défendre la carbonara bafouée, tu sais, ces fous capables de terroriser le pauvre malheureux à la caisse avec ses lardons, ses spaghetti et sa crème Leader Price)… Et puis la #teamsoif a vu le jour aussi<3
Floriana, ses recettes, ses exclamations en capslock et son humanité, c’était le premier bout d’Italie qui entrait dans ma vie.
>> The Carbonara Club par Mangiare Ridere

 

Voilà pour le moment. Il y aura ici sans doute d’autres recettes, pour peu que j’aie une histoire d’amour avec elles et qu’elles fassent partie intégrante de mon quotidien culinaire. Celui qui se porte en tablier Picard marron.

 

Ouais. OK OK. Mon titre est craignos, mais il est possiblement potable en terme de référencement naturel. Et puis il plaira à ma Yaël qui aime notre Johnny. Bref.

Laisser un commentaire